Nos actions

Si-T-Libre, pour une cité radieuse

Occitanie - Toulouse
Quartiers prioritaires et lien social

Si-T-Libre implique les habitants de Bourbaki dans la vie de leur cité HLM de 400 logements, au nord de Toulouse, renforce les liens intergénérationnels et ouvre à d’autres horizons. Un nouveau pôle dédié aux seniors vient parfaire l’initiative.

11/07/2013

Retour

En quelques mots

10 500€ pour la location de minibus, les sorties, les petits déjeuners et le concours de balcons fleuris.

Parrainage
M. Philippe MUT, Conducteur de travaux, Réseau ASF (VINCI Autoroutes) à Villefranche-de-Lauragais
M. Khalid HAMDALLAH, Chef d'entreprise, Axians Toulouse (VINCI Energies) à Quint-Fonsegrives
M. Mejdoub Abdalah KASSOUS, Comptable, Bourdarios (VINCI Construction) à Toulouse

- Soutien logistique pour l’organisation des évènements ;
- Conseils pour l’optimisation de la gestion de l’association ;
- Visites d’entreprise et découvertes métiers ;
- Relai en interne pour des conseils en communication.

Structure
Si-T-Libre
9 rue du Général Faidherbe
31200 Toulouse
05 61 13 41 18
http://www.sitlibre-asso.org

Coup de projecteur

« Nous luttons contre la fatalité de la précarité, avec la volonté d’inciter les habitants de la cité à trouver leurs propres solutions », souligne Joëlle Rémy, présidente de Si-T-Libre, la seule association implantée au cœur de cette cité toulousaine de 1 268 habitants qui s’étend sur 6 hectares. « Entre l’accompagnement collectif et individuel, et avec le soutien à la parentalité auprès de 367 familles, nos actions touchent jusqu’à 1 800 personnes, dont 70 % sont des jeunes de 6 à 18 ans. Notre travail de proximité vise à ne jamais laisser l’écart se creuser avec les habitants », détaille Isilda Alves, technicienne en médiation. Quelques 13 salariés et 63 bénévoles animent les différentes activités : service de relais administratif, ateliers périscolaires, théâtre, écriture, prévention… Auxquelles s’ajoutent des fêtes de quartier, un pôle festif – carnaval, festival de musique, sports de rue, repas partagés –encadré par Raphaël Lévy. Des moments de convivialité qui sont aussi l’occasion d’aider à régler des problèmes.

Les seniors à l’honneur

L’association Bourbaki Vie, rebaptisée Si-T-Libre en 2005, est née il y a vingt-six ans de la volonté d’habitants de la cité des Minimes d’encadrer les adolescents. En 2013, alors que sont initiés les travaux de rénovation urbaine, l’association lance un programme dédié aux seniors. Les travaux risquaient en effet d’ébranler leurs repères dans ce quartier où ils ont grandis. Valérie Alric, secrétaire de l’association, imagine et élabore alors un programme : création de potagers, concours de balcons fleuris, sorties en mer ou sur les marchés régionaux en minibus, petits déjeuners… Des moments de bonheur qui illuminent la vie d’une trentaine de seniors. Elle reçoit le soutien humain et financier de la Fondation VINCI pour la Cité à hauteur de 10 500 euros. Philippe Mut, conducteur de travaux chez VINCI Autoroutes, est l’un des trois parrains de la Fondation qui assurent un soutien logistique pour l’organisation d’évènements, dispensent leurs conseils pour optimiser la gestion de l’association ou améliorer sa communication. «Compléter la dimension intergénérationnelle par une approche dédiée aux seniors témoigne de l’écoute intelligente qui caractérise l’association. Nous soutenons cette démarche par un apport de compétences complémentaires », précise le parrain qui pour sa part a facilité le contact avec les entreprises pour faire découvrir de nouveaux métiers aux adhérents.

Des horizons nouveaux

« J’ai rejoint l’association il y vingt ans. Les activités pour les seniors ont changé ma vie grâce aux rencontres autour des petits déj’ et aux sorties », se réjouit Ouarda Kalouchi, 58 ans, qui vit à Bourbaki depuis trente-six ans. Quant à Lucette Pigozzo, qui y a fait son cycle primaire dans les années 1950, a assisté à la construction de la cité dix ans plus tard. Elle ne vit pas dans les barres mais n’hésite pas à se déplacer pour participer aux activités de l’association qu’elle a découverte en 2002. « À 66 ans, ça me donne de bonnes raisons de sortir de chez moi. Récemment, j’ai contribué au choix des plantes chez le pépiniériste pour le concours de balcons fleuris.» Un monde de couleurs, de parfums et de gaité qui lui laisse encore des étoiles plein les yeux.

Avril 2014 © Agence d'informations Reporters d'Espoirs

Agence d'informations Reporters d'Espoirs

La Fondation VINCI s'associe à l'Agence d'informations Reporters d'Espoirs pour valoriser et relayer les initiatives d'innovation sociale qu'elle soutient. Le partenariat porte sur la rédaction d'articles et l'échange de sujets porteurs de solutions. Les initiatives ainsi présentées, validées selon les critères de la charte éditoriale Reporters d'Espoirs, ont pour mission de rendre compte de leur développement et de leurs résultats.

En détail

L’association Si T Libre est la seule association située au cœur de la Cité Bourbaki, quartier majoritairement constitué de logements HLM et où une grande partie de la population est marquée par la précarité. Dans ce contexte, Si T Libre anime des actions sociales et culturelles pour tous. L’objectif est l’implication des habitants dans la vie de leur quartier et le renforcement des liens sociaux entre eux ainsi qu’une plus grande ouverture de la Cité sur l’extérieur.

- Activités :
· Relais administratifs, accueil, renseignement, orientation, aide aux démarches administratives, écrivain public ;
· Accompagnement individuel et collectif : ateliers débats, soutien à la parentalité, atelier relaxation, etc. ;
· Ateliers culturels : ateliers d’écriture, ateliers théâtre, sorties en famille toute l’année, etc. ;
· Accueil de loisirs pour les enfants sur le temps périscolaire et pendant les vacances ;
· Animations à destination des jeunes (12-25 ans) : soutien à l’insertion sociale et professionnelle, ateliers de prévention, lutte contre la délinquance et les conduites à risques ;
· Organisation d’évènements sur le quartier : carnaval, festival de musique « Bourbaki Bouge », manifestation sportive « Si T Sport de rue », loto, repas partagés, vide grenier, etc.

- Bénéficiaires : environ 430 personnes sont accueillies et accompagnées dont 70% de femmes. Environ 1 200 personnes participent aux manifestations organisées par l’association.

- Equipe permanente : 13 salariés : neuf animateurs, un directeur et un adjoint, une secrétaire et un technicien médiation service.

o Projet :
Le dernier diagnostic des quartiers, publié en mars 2012 et réalisé pour la Direction du développement social de la Mairie de Toulouse, a montré que la Cité Bourbaki présente une grande mixité intergénérationnelle : 24% des habitants ont moins de 18 ans et près de 24% ont plus de 60 ans. Or, des travaux de rénovation urbaine ont débuté en janvier 2013 sur le quartier. De nombreuses personnes âgées ont vécu toute leur vie dans un quartier en mutation aujourd’hui et dans lequel elles perdent des repères, renforçant leur isolement. L'association Si T libre voudrait leur proposer des sorties ludiques et culturelles qui leur permettraient de continuer le lien social et d'être dans l'échange avec les enfants et leurs parents (lien intergénérationnel) : mini-séjours en dehors de la ville, deux petits déjeuners d’échanges par mois, concours de balcons fleuris, sortie dans la ville de Toulouse et moments de rencontres avec les enfants de l’école primaire du quartier.

- Budget du projet et financement demandé: 10,5 k€ pour la location de minibus, les sorties, les petits déjeuners et le concours de balcons fleuris.

Reportage photo