Nos actions

SINGA France, Accueillir un réfugié chez soi

Île-de-France - Paris
Insertion par le logement

Association :

13/10/2015

Projet

L’accueil des demandeurs d’asile est difficile : moins de 30% de ceux d’entre eux qui y sont éligibles ont une place dans un Centre d’accueil des demandeurs d’asile (Cada). Les autres résident chez des proches, en trouvant des solutions par le biais de l’entraide communautaire ou la solidarité locale, ou sont sans domicile fixe. Une fois le statut obtenu, ils bénéficient du droit à l’accès au logement de droit commun mais la complexité des démarches administratives rend cela particulièrement ardu. De plus, le nombre de personnes obtenant une protection augmente régulièrement en France, alors que les infrastructures pour les loger et les dispositifs pour les inclure dans la société ne sont pas développés. En parallèle, un grand nombre des familles françaises ont une chambre qu’ils n’utilisent plus, suite, par exemple, au départ à l’université d’un de leurs enfants L’association Singa a souhaité faire rencontrer cette offre et cette demande en développant le dispositif CALM – Comme à la maison : il s’agit d’une plateforme internet proposant de loger chez l’habitant des personnes seules ou des familles monoparentales bénéficiant d’une protection internationale et primo-arrivantes, pour des périodes allant de 2 semaines à 9 mois à la sortie des Cada.. En plus de répondre au problème du logement des réfugiés, ce projet vise également à favoriser l’insertion socio-culturelle des personnes, en particulier dans le logement par l’apprentissage des codes, des démarches administratives, etc. avec la famille d’accueil. L’association a réalisé une étude montrant que 30% des sondés sont prêts à tenter l’expérience, 30% le sont à la condition d’une médiation et d’un accompagnement par l’association et 30% ne souhaitent pas suivre cette démarche. Singa a donc développé une véritable ingénierie de mise en lien et un accompagnement des familles se lançant dans cette démarche.

Contexte

Aujourd’hui plus 16,5 millions d’individus dans le monde ont été obligés de fuir leurs pays pour échapper à la persécution « en raison de leur race, religion, opinions politiques, appartenances à un groupe social, et nationalités ». La France a donné sa protection à plus de 200 000 réfugiés statutaires et en accueille environ 10 000 de plus chaque année. Un grand nombre d’obstacles se dressent devant ces personnes : méconnaissance de la langue et des codes socio-culturels, inexistence d’un réseau social ou professionnel, manque ou absence d’accompagnement, l’impossibilité d’adapter ou de valoriser ses compétences, etc. Créée en 2011, l’association Singa a pour objectif de faciliter l’insertion des réfugiés et est organisée en communauté rassemblant réfugiés et bénévoles.