Actualités

Retour sur les projets Enactus soutenus par la Fondation VINCI pour la Cité

Août 2017

La Fondation VINCI pour la Cité a poursuivi son engagement aux côtés d’Enactus France durant l’année scolaire 2016-2017 en soutenant 5 projets étudiants.

Enactus accompagne des projets d’entrepreneuriat social portés par des étudiant-e-s. Cette année, la Fondation VINCI pour la Cité a soutenu 5 initiatives qui ont reçu un fonds d’amorçage de 1000€.

Le Tissu Solidaire – IAE Lyon

A Lyon, le Tissu Solidaire noue des liens entre étudiants et demandeurs d’asile grâce à des ateliers de couture. Les créations réalisées (pochettes, bracelets, chouchous, etc.) sont ensuite vendues pour financer des activités culturelles et éducatives, auxquelles participent tous les membres du projet. Une partie du fonds d’amorçage a été utilisée pour l’organisation de plusieurs sorties, à l’opéra et à l’aquarium de Lyon. D’autres sont prévues. Le reste de la subvention permettra d’acheter du matériel pour ouvrir un nouvel atelier à Villeurbanne.

Loca – Neoma Business School Rouen

Loca propose aux étudiants de Rouen un service de location d’électroménager de courte durée. Le projet s’inscrit dans une démarche solidaire et éco-responsable. En effet, leur partenaire ENVIE Normandie emploie des personnes en insertion pour la livraison, l’installation, et le service après-vente. Les appareils en fin de vie sont recyclés pour réduire l’empreinte écologique. Grâce au fonds d’amorçage, l’équipe de Loca a pu se déplacer et rencontrer des étudiants juristes pour rédiger leurs conditions générales de location. Il a également permis de financer la création d’un site internet plus performant et l’impression de flyers.

Le Baba – Sciences Po Paris

Utiliser la cuisine comme tremplin professionnel pour les personnes migrantes. Tel est le projet du Baba, qui prendra la forme d’un marché-cantine, inspiré par les food markets sud-africains. Les chefs réfugiés ou immigrés prépareront leurs spécialités culinaires dans des roulottes itinérantes tout équipées. Ce format provoquera la rencontre et l’échange direct entre migrants et grand public. Le fonds d’amorçage a servi à financer les différents événements organisés par Le Baba. L’association doit encore construire ses roulottes itinérantes, former les chefs à la sécurité sanitaire et acheter des éco-barquettes réutilisables.

Le Savon Nantais – Centrale Nantes

Le Savon Nantais souhaite recycler les savonnettes des hôtels, jetées après chaque utilisation et pourtant à peine utilisées. L’objectif est de travailler avec un atelier d’insertion pour les recycler et les vendre dans des boutiques nantaises. Le projet a donc vocation à insérer des personnes éloignées de l’emploi tout en luttant contre le gaspillage. Le fonds d’amorçage a permis d’imprimer plusieurs plaquettes de présentation. Par la suite, il permettra d’acheter du matériel pour débuter la production de savon et de travailler sur le prototype d’emballage.

Carton Solid’Air – Mines Nancy

Carton Solid’Air s’inscrit également dans une logique d’insertion professionnelle et de durabilité. Les étudiants des Mines Nancy souhaitent proposer à la vente ou la location des meubles en carton fabriqués dans des structures d’insertion. L’utilisation du carton présente un intérêt écologique. Il s’agit d’un matériau facilement revalorisable. Carton Solid’Air envisage également d’organiser des ateliers payants pour rendre son projet viable. L’association utilisera le financement reçu pour commencer la création des meubles grâce à l’achat de matériel.

Retour